La cigale spectatrice et la fourmi guérisseuse | ©valeriesha.com





Relayé par valeriesha.com 


Je commence cette réflexion par le témoignage éloquent de Florian Vivrel, urgentiste, que j'ai lu hier, dimanche 20 février 2022, sur le site du collectif  Inter Urgences.  

« Je me permets de vous livrer un rapide récit d’une garde particulièrement éprouvante, durant laquelle j’ai rencontré d’innombrables situations qui poussent à la démission.

Il y a trois ans, j’écrivais un premier mail à Ruffin pour alerter sur la situation des urgences. Je sortais de garde, épuisé, j’avais eu jusqu’à 22 patients simultanément à gérer.

Je sors de garde ce matin. Cette fois, je suis monté à 27 patients simultanément sous ma responsabilité. De 18h à 6h du matin, mes trois collègues et moi avons accueilli 105 patients, à rajouter à la centaine déjà présente aux urgences lors de notre prise de poste. Sur les 24h, 250 passages aux urgences du CHU.

J’ai entre autres du gérer un blessé par balle, une femme de 30 ans droguée qui s’est fait agresser, le placement de son fils de 4 ans, l’agression de mes collègues par un jeune patient qui a essayé de voler du matériel, une luxation de coude, d’épaule, une dizaine de nonagénaires qui étaient tombés, je ne sais plus combien de fractures de hanche, une dizaine de patients bourrés…au total, une cinquantaine de patients, peut-être plus, je ne sais pas.

Un aide-soignant est parti en pause les larmes aux yeux, jugeant que ce que l’on faisait n’avait plus aucun sens. Une infirmière, dans le service depuis 6 ans, qui était de chaque manif en 2019, m’a dit se mettre en arrêt dès lundi et ne plus jamais revenir ni dans le service, ni dans l’hôpital.

J’ai appelé le directeur de garde pour alerter sur la situation aux urgences, sur le risque de décès en file d’attente, comme ce fut le cas il y a 2 semaines. J’estimais que nous n’étions plus en mesure d’assurer la sécurité des 30 patients qui étaient toujours en file d’attente à 4h du matin. Il m’a écouté et m’a expliqué que ce n’était pas un problème d’effectifs soignants, puisque nous étions en nombre cette nuit, sous-entendu personne d’absents à son poste. Il m’a souhaité bon courage. Je suis retourné voir les patients, en comptant les heures jusqu’à la fin de la garde.

Je ne pensais pas cela possible : c’est pire qu’en 2019. Où en serons-nous dans 3 ans ? Dans 5 ans ? Des services qui ferment, des morts sur des brancards, il va y en avoir d’autres. On ne peut plus faire face… »

Florian

Récit d’un médecin urgentiste sortant de garde en ce 20 février 2022


Si vous êtes né-s de nouveau, dans la minute qui suit votre nouvelle naissance, vous avez la foi puisque vous avez cru en Jésus-Christ et vous êtes en mesure d'imposer vos mains sur les malades pour que Jésus les guérissent, c'est écrit. Mais voilà, pratiquement personne ne vous a enseigné à le faire sur le terrain, on vous a peut-être même convaincu du contraire ?

Pourtant, Jésus-Christ est clair : Il a dit que ceux qui auront cru en Lui, imposeront leurs mains aux malades et les malades seraient guéris. 
Ce n'est pas une option, c'est un commandement, un ordre si vous préférez.

Quand le gouvernement Français aura achevé l'hôpital public, et tout ce qu'il est supposé apporter aux malades, quand le système médical sera totalement déshumanisé, remplacé par des robots et des écrans, quand les malades seront laissés dehors, comme c'est déjà le cas, que ferez-vous pour eux ?

Ou plutôt, comment ferez-vous pour les guérir si vous avez refusé de vous laisser former à la guérison Biblique ? Oui, comment ferez-vous si dès maintenant, vous n'avez ni pratiqué l'imposition de vos mains, ni compter les témoignages de guérison que vous aurez produit vous même par votre action ? C'est à dire, si votre foi est vaine ?

Je suis atterrée face à l'endormissement des chrétiens "cigales" qui se contentent d'applaudir par des "alléluia, merci Seigneur" les œuvres de ceux qui travaillent, qui se complaisent dans le confort de leur rôle de spectateur, et qui refusent de se former à la guérison Biblique pour la pratiquer, ce n'est pourtant pas faute de leur rappeler régulièrement dès que j'en ai l'occasion.

OU EST LEUR FOI ??? De quelle foi parlent-ils lorsqu'ils prétendent avoir la foi ? D'une foi avec où sans les œuvres ? 

Je vous ai parlé du frère Curry BLAKE plusieurs fois sur ce blog, lisez les articles dans lesquels je vous parle de lui et faites vous votre propre idée si le réveil a sonné pour vous et si vous êtes sérieusement motivé-e :
📕 Pour débuter avec nous l'apprentissage sur la "Guérison Biblique DHT" JGLM, veuillez me contacter par mail ou en MP sur Telegram, c'est gratuit.

📌 CLIQUEZ ICI 📌 POUR VOUS ABONNER 🎁 A CE BLOG 😉

Pensez à partager cet article sur vos réseaux sociaux  😊


La cigale spectatrice et la fourmi guérisseuse | ©valeriesha.com
https://www.valeriesha.com/2022/02/guerison-et-incredulite.html 

Commentaires

Abonnez-vous maintenant ❗